Porno en réalité virtuelle VR films XXX vidéos
Nous avons interviewé le patron des sites de porno en réalité virtuelle RealityLovers et TSVirtualLovers. Il nous parle de ses studios et nous donne sa vision sur le porno VR en général.

Parlez-nous un peu de vous : quel est votre nom et quel est votre parcours dans la réalité virtuelle ?

Je m’appelle René Pour et je suis PDG et fondateur des sites VR Porn RealityLovers.com et TSVirtualLovers.com. Je travaille depuis une vingtaine d’années dans le secteur de l’informatique, des télécommunications et du divertissement en ligne, et je suis également actionnaire de plusieurs start-up qui s’occupent de nouveaux médias. J’ai toujours été intéressé par les produits de divertissement techniques modernes et créatifs et j’aime toujours autant cela qu’à l’époque où j’avais mon Commodore C64.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le porno VR ?

La sensation et l’expérience très immersives ! Vous êtes dans un monde virtuel et entouré de femmes que vous n’aurez peut-être jamais l’occasion de connaître dans la vie réelle. L’expérience de voir des femmes faire l’amour de près et d’admirer leur corps. Et le défi quotidien de savoir comment rendre les scènes encore plus réalistes et quelles sont les limites techniques possibles.

Interview Reality Lovers René Pour TSVirtualLovers

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre studio ?

Nous avons lancé notre production et nos portails au début de l’année 2016 ! Notre produit principal est Realitylovers où nous essayons de satisfaire et de rendre heureux un large public avec différentes catégories de Matures, Gros Seins, Anal, Lesbiennes, Pour les femmes, Jeunes… maintenant nous avons commencé à faire des séries et nous voyons que nos utilisateurs aiment ça. La plupart de nos acteurs sont européens, car nous sommes situés en Europe et la production est également en Europe.

Notre deuxième produit est le studio pornographique VR de transsexuels, où nous voyons un énorme potentiel. Les utilisateurs sont très fidèles et reconnaissants pour notre contenu de haute qualité, qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs, car la concurrence n’est pas grande.

Depuis combien de temps votre studio produit-il du porno VR ?

Assez longtemps, nous avons sorti le premier film VR pour adultes en mars 2016. Contrairement à nos productions actuelles, il s’agissait de films plutôt petits au début.

Dans quel genre vos productions sont-elles spécialisées ?

Nous sommes spécialisés dans le porno en réalité virtuelle, le genre hétéro et transsexuel, mais à part ça, nous ne sommes spécialisés dans aucun genre. Nous voulons faire plaisir à un large public, afin que chacun puisse trouver ce qu’il aime sur notre site.

En quoi vos productions sont-elles différentes de celles des autres studios ?

Reality Lovers est la première société à offrir une perspective Voyeur et POV sur la plupart des vidéos que nous publions. Beaucoup d’utilisateurs sont de grands fans des perspectives voyeur, car ils peuvent choisir et profiter doublement de ce qu’ils aiment. Nous offrons également un contenu de très haute qualité.

À quelle fréquence diffusez-vous du nouveau contenu ?

Nous sortons assez souvent, 2 nouvelles scènes par semaine maintenant.

Interview RealityLovers

Votre catalogue de vidéos (plus de 500) est assez vaste et très varié. Quelles sont les catégories qui fonctionnent le mieux ?

Vous avez raison, notre catalogue est très vaste et varié, nous voulons rendre tous nos utilisateurs heureux, mais les catégories les plus populaires sont Milf, Big Tits, Anal, Lesbian, For Women, Teen et BBW.

Vous proposez environ 20 vidéos pornographiques VR pour femmes. S’agit-il d’un véritable marché maintenant ou est-il encore très marginal ?

Ces vidéos POV féminines sont vraiment populaires, nous allons certainement en faire aussi à l’avenir, car il y a un vrai marché pour cela, mais la plupart de nos utilisateurs sont encore des hommes, donc nous devons garder cela à l’esprit.

Votre catalogue de vidéos de voyeurisme est assez vaste, alors que la plupart de vos concurrents se concentrent uniquement sur les POV. Y a-t-il une forte demande ?

Faire des vidéos voyeur est ce qui nous distingue de la concurrence et nos utilisateurs l’apprécient. Avec nous, ils peuvent trouver non seulement des vidéos POV, mais aussi quelque chose de spécial. Bien sûr, il y a des utilisateurs qui n’aiment pas la perspective du voyeur, mais nous avons généralement des retours positifs et les gens aiment, qu’ils ont trouvé quelque chose de spécial.

Vous filmez actuellement en 5K alors que plusieurs concurrents sont déjà passés au 7K ou même au 8K. Envisagez-vous de vous équiper prochainement de nouvelles caméras pour offrir de meilleures définitions ?

En termes de technologie, nous sommes en mesure de produire en 8K depuis 2020. Mais nous ne voyons pas de réel avantage technique pour les clients pour le moment, car la plupart des casques actuels ne peuvent pas proposer d’affichage 8K. C’est toujours une question de coût et de bénéfice, si les besoins en 8K deviennent vraiment aussi élevés, alors nous mettrons nos films à disposition en conséquence. Mais je pense que nous suivrons le mouvement avec la plus haute résolution possible dans un avenir proche.

Interview RealityLovers porno VR

Vous avez remporté le YNOT Award 2020 pour le site VR de l’année et vous êtes également nominé pour l’édition 2021… comment expliquez-vous ce succès ?

Oui, nous avons remporté le prix YNOT du site VR de l’année 2020 et nous en sommes très fiers. En 2020, nous avons travaillé dur pour créer des contenus narratifs, créatifs et principalement de haute qualité. Nous avons investi dans la production et travaillé avec d’excellents acteurs qui ont déjà une expérience du tournage en réalité virtuelle.

Votre studio est également spécialisé dans la niche du porno VR transsexuel avec un site entièrement dédié et plus d’une centaine de vidéos mais pas dans le porno gay. Il semble que le porno transsexuel en réalité virtuelle soit un véritable succès, même si dans le porno classique il n’a qu’une petite niche et que le porno VR gay n’a jamais vraiment trouvé son public. Comment l’expliquez-vous ?

Bonne question, nous avons commencé par des films hétéros parce que nous voulions dès le départ attirer un public plus large avec nos vidéos. Avec notre contenu transsexuel, nous travaillons depuis des années avec TS Seiten pour le marketing du trafic. Grâce à notre coopération avec vous, nous nous sommes dit : « Produisons du shemale, nous avons le trafic pour ça » et heureusement, nous l’avons fait. Même s’il s’agit d’une petite niche, elle ne cesse de croître. Nous savons que la communauté gay est importante, mais nous n’avons tout simplement pas eu le temps de nous consacrer à 100% à ce sujet. Pour produire un contenu de qualité, nous avons également besoin de professionnels de la scène gay qui savent quel genre de scènes et de vidéos attirent les utilisateurs. Malheureusement, nous ne les avons pas encore trouvés. Mais nous y travaillons !

Avez-vous l’intention de vous associer à une société de sex-toys connectée ?

Nous coopérons avec une société qui propose un système d’intimité virtuelle, mais nous ne nous concentrons pas vraiment sur ce type de coopération.

Interview RealityLovers porno en réalité virtuelle TSVirtualLovers

Le porno VR est-il le meilleur moyen de réaliser un fantasme ?

Je dirais que c’est certainement l’un des meilleurs moyens !

Quelles sont les différences avec le porno classique ?

La plus grande différence entre la RV et le porno classique est que l’utilisateur a une incroyable sensation d’immersion, qu’il vit l’action avec les acteurs comme s’il était dans cette pièce. Tout est si réel.

Est-ce très différent de filmer en RV qu’en porno classique ?

C’est très différent des productions habituelles en 2D. Ce n’est pas seulement le matériel technique et coûteux qui est plus cher. En tant que producteur et caméraman, vous devez penser différemment, le client voit simplement plus comme une production classique, donc vous devez vous préparer davantage, faire plus attention à l’emplacement. Les caméras sont sensibles à la lumière différemment, de sorte que vous n’ayez pas d’ombres indésirables dans l’image, par exemple. En outre, en fonction de leur position, vous animez les acteurs pour qu’ils travaillent avec la caméra. Par exemple, en POV, l’actrice doit imaginer que la caméra est le visage de son partenaire sexuel et bien d’autres choses encore.

Est-il difficile pour les acteurs de s’habituer au tournage en RV ?

La plupart d’entre eux sont des professionnels, donc ils sont assez faciles et comprennent assez vite ce qu’ils doivent faire.

Comment voyez-vous l’évolution du porno en réalité virtuelle dans les prochaines années ?

Je pense qu’il sera plus interactif, et que la réalité augmentée jouera probablement aussi un rôle plus important dans la consommation érotique. Mais le plus important est qu’il y ait de plus en plus de contenus et de services grand public pour la réalité virtuelle.

Interview Reality Lovers

Le porno en réalité virtuelle peut-il détrôner le porno classique à l’avenir ?

Le porno classique aura toujours ses fans, mais tous les utilisateurs de porno ne sont pas férus de technologie ou n’ont pas de casque VR, sans quoi l’expérience n’est pas la bonne.

Pensez-vous que les jouets sexuels connectés sont l’avenir du porno VR ?

Oui, le porno en réalité virtuelle et les jouets sexuels connectés sont une excellente combinaison et peuvent améliorer l’expérience de la réalité virtuelle. Mais ce sera aussi une niche à l’avenir !

Pensez-vous que le porno VR démocratisera la réalité virtuelle comme la VHS, le DVD et Internet ?

Oui, nous pensons que la réalité virtuelle aura autant de succès que les médias mentionnés ci-dessus. Les technologies progressent et la réalité virtuelle combinée à divers jouets VR est l’avenir.

Pouvez-vous nous dire quelle est votre vidéo porno VR préférée ?

Je suis heureux quand nos utilisateurs sont heureux, donc leur vidéo porno VR préférée est aussi ma vidéo préférée. Je peux citer notre vidéo la plus réussie – « The Pleasure House » avec Micaela Schäfer ou des scènes de l’année dernière – « Double Couples Wellness », « The VR Playboy Girl » ou cette année – « Play Girl stories » avec Silvia Dellai, « VR Porn in Times of Covid » – « 2020 Blowjob Compilation », « VR Anal Sex – Part 1 » et bien d’autres encore.

Vous avez des nouvelles spéciales à annoncer ?

Restez à l’écoute sur realitylovers.com, nous travaillons sur une prochaine étape en 2022 !

Voulez-vous ajouter quelque chose d’autre ?

Restez en bonne santé et économisez ! Regardez le porno VR !

error: Content is protected !!